Avant-programme : Thunder (voir dessous)

Après un demi-siècle d’existence, on ne présente plus les Scorpions. Ces hard-rockeurs allemands continuent de séduire leurs fans de la première heure, tandis que la nouvelle génération découvre leur son intemporel. Depuis 1970, quand le guitariste Rudolf Schenker et le chanteur Klaus Meine ont commencé à jouer ensemble, les Scorpions se sont imposés comme une véritable institution dans le monde du heavy metal. Leur réputation est inébranlable, tout comme leur enthousiasme à relever de nouveaux défis. Pour fêter leur cinquantième anniversaire, ils se produiront au Sportpaleis et prouveront que le mot « retraite » ne fait pas partie de leur vocabulaire.

Le groupe a déjà une carrière bien remplie à son actif : les Scorpions ont écoulé plus de 100 millions d’albums, ont remporté de nombreuses récompenses et demeureront pour toujours associés à de célèbres ballades. Les morceaux « Still Loving You » et « Wind of Change » sont en effet devenus des classiques indémodables, tandis que le groupe continue de déchainer les festivaliers du monde entier avec des tubes comme « Rock You Like a Hurricane », « Blackout » ou « Dynamite ».

En 2010, ils avaient annoncé une tournée d’adieu. Mais ils ont rapidement changé d’avis, car le plaisir de monter sur scène leur a insufflé un deuxième – et même un troisième – souffle. Le « Get Your Sting and Blackout World Tour » (2010-2011) est ainsi devenu le « Final Sting World Tour » (2011-2012) et, depuis 2013, le « Rock ‘n’ Roll Forever Tour », avec pour point d’orgue le concert « MTV Unplugged » à Athènes.

2015 est une année spéciale pour les Scorpions. En février, leur nouvel album, « Return To Forever », et le documentaire « Forever And A Day » sont sortis pour célébrer en grande pompe leurs 50 ans de carrière. Suivra ensuite une nouvelle tournée (50th Anniversary World Tour) qui fera trembler les murs du Sportpaleis le 22 novembre.

Avant-programme Thunder

Quand Danny Bowes et Luke Morley, alors âgés de 11 ans, se sont rencontrés en 1971, ils ne pouvaient pas savoir que leur intérêt commun pour la musique déboucherait sur le groupe Thunder. Ils ont vite commencé à jouer ensemble, ce qui les a conduits à rencontrer Andy Taylor (Duran Duran), qui leur a donné un coup de pouce comme producteur. Le groupe a ensuite été complété par Harry James (batterie), Ben Matthew (guitare/clavier) et Mark « Snake » Luckhurst (basse). Un peu plus tard, ils signaient un contrat avec EMI. Leur premier album, « Backstreet Symphony » (1989), leur a ouvert les portes d’un bel avenir, avec de la musique inspirée par leurs idoles : Aerosmith, Van Halen, Queen, Deep Purple et The Who. 

Malgré le succès commercial de leurs albums studio, tout n’a pas toujours été simple pour Thunder. Pour les groupes de hard rock, les années 90 ont été une période difficile, la mode étant alors au grunge. Ils ont persévéré, mais ont fini par se séparer en 2000, avant de se reformer deux ans plus tard et de sortir l’album « Shooting At the Sun » – avec le bassiste Chris Childs venu les rejoindre entre-temps. Avec l’album « Robert Johnson’s Tombstone » (2009), le groupe a renoué avec le succès commercial, ce qui ne l’a pas empêché de refaire une pause de quatre ans. Mais aujourd’hui, Thunder est de retour avec un nouvel opus intitulé « Wonder Years ». La première partie rêvée avant le concert des Scorpions

Cet événement est terminé

BILLETS VIP

Partager:

INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES